Express pour Kavir

Will a des dettes, et pas trente-six façons de les rembourser avant d’y laisser sa peau.
Embarqué en compagnie du magnat Slava Volochine à bord d’un train pour le bout du monde, il compte bien mettre la main sur les bagages soi-disant remplis d’or de son riche voisin. Il existe cependant des trésors qu’il vaut mieux laisser dans leur écrin, surtout lorsque l’on est un minable voleur.

Une vérité que Will va vite apprendre à ses dépens.

 

Extrait :

« La voie ferrée s’étire à perte de vue, minuscule ligne sombre sur son ridicule trône de terre. Au bout, le suffocant avant-poste de Kavir ouvre ses bras. Au-delà, les territoires sauvages et inconnus de l’Ouest se livrent aux plus courageux. Ou aux plus fous. La richesse ou la mort les attendent au terme de leur quête insensée.
Qu’est-ce que sa cible est donc venue foutre ici ? »

 

On en parle :

« Julie Limoges nous convie à un texte au rythme beaucoup plus soutenu, surtout après que Will a dérobé un bijou à la belle Slava Volochine. Le train dans lequel ils sont embarqués est alors la proie de terribles créatures.
À la croisée du fantastique et du western, “Express pour Kavir” nous expose la malédiction qui pousse Slava à fuir et comment Will met le nez dans quelque chose qui le dépasse. L’histoire est très prenante et, une fois achevée, on espère qu’elle sera développée. Bref, c’est très réussi et on en redemande. »
(François Schnebelen, Yozone)

« Lorsqu’un homme endetté tente de séduire une business woman et qu’il découvre toute l’horreur du trésor qu’elle cache dans sa chambre… Qui est réellement le fuyard ?
Julie Limoges nous livre à nouveau un récit palpitant. Elle sait doser le suspense, l’angoisse et le fantastique. […] »
(La magie des mots)

 

Où la trouver :
 
Revue Etherval
Amazon

 

Publicités